Casyopée - Activité présente
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
Ils l'on dit :   J'ai traité des exercices d'optimisation avec Casyopée. Il permet pour ce type de recherche une disparition presque complète de l'énoncé, l'élève arrivant à des résultats qu'il démontrera ultérieurement. Le logiciel permet de plus de réinvestir des stratégies de base.   Un enseignant
Ils l'on dit :   Casyopée est plus rapide et plus commode qu'une calculatrice…. On a en même temps le côté géométrique et algébrique du problème. On voit mieux comment une fonction « réagit ». C’est pratique et intéressant.    Une élève
Ils l'on dit :   Casyopée permet de faire les calculs facilement d’une dérivée, de factoriser, de calculer les zéros… et d’avoir à côté dans la même fenêtre un graphique de la fonction. Il permet sur un problème géométrique de pouvoir établir des variables qui pourront ensuite servir pour étudier le problème par des fonctions…   Une élève
Ils l'on dit :   Casyopee est une application puissante utile à la fois pour les étudiants et les enseignants Il vous permet d'utiliser divers outils d'exploration et de modélisation, dans le but d'étudier ou d'enseigner des fonctions mathématiques.   Softpedia
Ils l'on dit :   Casyopee a beaucoup de fonctionnalités. Il existe une aide pour prouver les propriétés d'une fonction et une fonctionnalité pour l'écriture de rapports HTML qui comprennent les fonctions mathématiques. Casyopee garantit les progrès en mathématiques de ses utilisateurs.   phpnuke.org
Ils l'on dit :   Hormis les nombres, la notion de fonction est la plus importante en mathématiques.   David Hilbert
Ils l'on dit :   La notion de fonction est présente dans toutes les disciplines scientifiques, mais aussi dans la vie courante. Notre expérience d’enseignants nous prouve quotidiennement qu’il pose problème pour de nombreux élèves. Les situations avec Casyopée sont également utilisables en dehors d’un environnement technologique et chacun pourra réfléchir sur sa pratique professionnelle.   Une universitaire

Groupe IREM « Casyopée, classe en puzzle » 2018/2019

Orientations

La classe en puzzle fait partie des dispositifs innovants promus dans l'académie de Rennes. Les collègues auxquelles il est proposé voient bien l’intérêt pour des chapitres de cours. Nous avons pensé important de les orienter aussi vers situations de recherche de problèmes et de modélisation telles que celles expérimentées les années précédentes (exemple : la modélisation d’un pont suspendu, http://casyopee.eu/articles.php?pg=181). Le dispositif « jigsaw » permet de faire vivre ces situations dans les conditions normales d’enseignement (effectifs, locaux) et de faire interagir technologie et travail en papier/crayon. A court terme, il s’agit pour le groupe d’expérimenter de nouvelles situations (« singe –banane » et « distance géographique ») et à plus long terme de produire des ressources pour la formation notamment par le biais du site dédié aux travaux du groupe (https://jigsawirem.wixsite.com/).

Participants

Le groupe est constitué de 3 enseignants de mathématiques en exercice de l’académie de Rennes (Roselyne Halbert, Christine Le Bihan, Cathy Malaussena) de deux  enseignants de mathématiques retraités (Bernard Le Feuvre, Marie-Catherine Manens) de la même académie, d’un enseignant de Sciences Physiques docteur en didactique des Sciences (Laurent Moutet) et d’une enseignante de mathématiques  (Christelle Leduc)  tous deux de l’académie d’Amiens, ainsi que d’un professeur d’Université en retraite, collaborateur bénévole au Laboratoire de Didactique André Revuz Université Paris-Diderot (Jean-baptiste Lagrange).

Expérimentations

La situation du « singe –banane » expérimentée à Rennes en fin d’année 2017-2018 a fait l’objet d’une présentation sur le site dédié aux travaux du groupe. Elle a été retravaillée avec les collègues d’Amiens pour mettre en valeur l’interaction Math/physique et expérimentée dans une classe commune à ces deux collègues.

La situation « distance géographique » a été mise au point au cours des réunions, mais le temps a manqué pour une expérimentation cette année. L’expérimentation et l’exploitation de cette situation auront lieu au premier trimestre 2019-2020.

Communication scientifique

Notre groupe a communiqué dans deux groupes de travail du colloque Espace Mathématique Francophone (Paris Octobre 2018), et les communications seront été publiées dans les actes.

ESPACES DE TRAVAIL MATHEMATIQUES CONNECTES AU LYCEE : UN PONT ENTRE LES MATHEMATIQUES ET LES SCIENCES PHYSIQUES (Modélisation des câbles d’un pont suspendu par une fonction numérique), LE FEUVRE Bernard [et al.]

MISE EN PLACE DE TRAVAUX COLLABORATIFS SELON LA DEMARCHE « JIGSAW TEACHING » (« classes en puzzle »)  HALBERT Roselyne- MANENS Marie Catherine


Date de création : 15/08/2019 - 12h21
Catégorie : -
Page lue 245 fois