Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 23 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Recherche
Recherche
Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

eurs : HALBERT Roselyne, LAGRANGE Jean Baptiste, LE BIHAN Christine, 
LE FEUVRE Bernard, MANENS Marie Catherine, MEYRIER Xavier.

Remerciements à : LEBAUD Marie Pierre, MARIOTTI Maria Alessandra,  
NGUYEN Chi Tanh, TRAN KIEM Minh pour leur collaboration.

Editeur : IREM de Rennes.

Niveau : Collège (3ème) - Lycée

Mots clés :

Calcul formel, environnement algébrique, fonction numérique, géométrie dynamique, modélisation fonctionnelle, logiciel de calcul formel et de géométrie dynamique, logiciel libre, productions sur le WEB (mini sites).

""

Résumé :

Dans une première partie, nous présentons les enjeux liés à la notion de fonction à travers deux exemples de situations. Nous faisons ensuite une présentation des enjeux épistémologiques autour de la notion de fonction de la Troisième à la Terminale, puis nous présentons nos choix didactiques.
La seconde partie précise le cadre où nous situons notre travail, comment nous comprenons les programmes officiels, l’historique du groupe, ainsi que les choix de conception et les évolutions successives du logiciel. Nous terminons cette partie en spécifiant ce qui nous semble important concernant l’activité des élèves sur les fonctions et ce à quoi l’usage du logiciel peut contribuer.
La troisième partie vise à faire partager notre démarche en s’appuyant sur l’exploitation d’une même situation expérimentée en classe, de la Troisième à la Terminale, en adaptant les objectifs et les choix. Les trois parties suivantes sont consacrées à l’étude détaillée de deux exemples et à une présentation de nos productions disponibles sur le web.
Deux postfaces apportent un regard extérieur à nos travaux. Maria Alexandra Mariotti professeure à l’université de Sienne (Italie) s’intéresse aux choix de conception du logiciel. L’exposé qu’elle donne de la théorie de la Médiation Sémiotique permet de mieux comprendre le processus par lequel, à partir de la manipulation du logiciel, les élèves accèdent aux significations mathématiques ainsi que le rôle joué par le professeur. NGUYEN Chi Thanh professeur à l’Université Pédagogique de Hanoï nous informe sur l’enseignement de la notion de fonction au Vietnam et sur son expérience d’utilisation de Casyopée au lycée et dans la formation des enseignants.
Concluant la brochure, nous pensons avoir montré que les fonctions comme « modèles de covariations » peuvent accompagner les apprentissages des élèves jusqu’en Terminale et que le calcul formel peut être mobilisé de multiples façons pour accompagner l’élève dans ses démarches d’exploration et de preuve, pourvu que l'outils soit pensé pour cela. Faisant le constat que cette approche des fonctions est nécessaire et utile, mais ne prépare pas suffisamment à l’analyse, la conclusion donne les pistes que nous allons explorer dans ce domaine.

Date de création : 16/03/2014 - 22h01
Dernière modification : 16/03/2014 - 22h01
Catégorie : Le projet Casyopée -
Page lue 3145 fois
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !